Les mises à jour de Wordpress

Support et assistance pour Wordpress

Les mises à jour de WordPress

WordPress est un CMS performant tant qu’il est à jour

Les mises à jour de WordPress sont régulières et visent principalement à améliorer la plateforme CMS. Les améliorations concernent les fonctionnalités pour les grandes mises à jour, l’amélioration du système afin d’être toujours plus performant.

D’autres améliorations, tout aussi régulières, concernent la sécurité ou encore des corrections de bug.

Les mises à jour de WordPress indispensables concernent la sécurité et les éventuels bugs, erreurs de programmation, et il faut les faire rapidement, voire immédiatement quand il s’agit de faille de sécurité.

Procédure de mise à jour WordPress

Procédez les mises à jour de WordPress de la façon suivantes:

  • Renseignez vous sur la mise à jour à réaliser
  • Sauvegardez votre site en premier lieu. Cela implique la sauvegarde de TOUS les fichiers de votre FTP, à savoir la racine de votre FTP et les répertoires (et sous répertoires) “wp-admin”, “wp-includes” et “wp-content”. Cela implique aussi votre base de données MYSQL. Une sauvegarde sans MYSQL (le contenu de vos posts et pages est stocké en base de données)
  • Procédez à la mise à jour
  • Sauvegardez à nouveau post-mise à jour
  • Vérifiez votre site WordPress dans sa présentation et ses fonctionnalités

Ces mises à jour ne prennent souvent que quelques minutes, toutefois il est préférable de les effectuer lorsque votre site n’a que peu de visiteurs, soit en fin de soirée, la nuit, ou encore en début de matinée. Ces périodes sont propices pour réaliser des travaux. A titre personnel je vous suggère de vous lever tôt, sur les coups de 5-6 heures du matin pour faire une mise à jour. Non seulement vous serez assez peu embêté par le public sur votre site, mais aussi vous ne serez pas freiné par les opérations de nuit de votre hébergeur. Enfin un avantage non négligeable, vous aurez facilement de l’aide en cas de besoin pour trouver un administrateur, un collègue, en matinée qu’en pleine nuit.

Rassurez vous, généralement à 99%, les mises à jour se déroulent bien et en ayant appliqué la procédure de mise à jour ci-dessus vous devriez atteindre les 99,999%.

Outre les crash éventuels, il peut y avoir des conflits entre WP, et les plugins et thèmes installés.

Les plugins et leur mises à jour sont plus fréquents

Chaque site utilise en dehors de WordPress lui-même une dizaine d’extensions qui interagissent entre-elles parfois, et interagissent avec le CORE de WordPress (le coeur de WordPress).

Les extensions sont plus souvent mises à jour que le WordPress lui-même, car ils répondent à des demandes spécifiques émanant de leur clients ou encore des utilisateurs des extensions. De plus, ces extensions sont réalisées par des équipes de développeurs indépendants, professionnels ou non, ce qui implique des mises à jours indépendantes du cœur de WordPress, mais aussi, en fonction des mises à jour de WordPress, des corrections des plugins qui suivent à quelques jours ou semaines une mise à jour de WordPress.

Les extensions sont mises à jours pour des raisons similaires à WordPress, mise à jour de fonctionnalités, corrections de bugs, ou encore pour des raisons de sécurité.

Sauvegardez votre travail avant la mise à jour d’extensions WordPress

La procédure de sauvegarde est ici encore plus importante (comme pour la mise à jour des Thèmes). Combien de développeurs inhouse réalisent parfois des petites modifications dans les templates, et ajoutent ou modifient des fonctionnalités de plugins ? Avec une mise à jour de plugin vous risquer de perdre ses modifications et adaptations. Documentez les fichiers et les modifications que vous avez apportées afin que vous puissiez rapidement retrouver ces fonctionnalités modifiées.

Procédez aux mises à jour de WordPress et ses extensions et thèmes de la façon suivante :

  • Renseignez vous sur la mise à jour à réaliser
  • Sauvegardez votre site en premier lieu. Cela implique la sauvegarde de TOUS les fichiers de votre FTP, à savoir la racine de votre FTP et les répertoires (et sous répertoires) “wp-admin”, “wp-includes” et “wp-content”. Cela implique aussi votre base de données MYSQL. Une sauvegarde sans MYSQL (le contenu de vos posts et page est stocké en base de données)
  • Procédez à la mise à jour
  • Sauvegardez à nouveau post-mise à jour
  • Vérifiez votre site WordPress dans sa présentation et ses fonctionnalités

Les mises à jours ne sont pas toutes indispensables, mais il faut prendre le temps de les réaliser pour ne pas avoir trop d’écart entre les versions, cela vaut pour les plugins, les thèmes, et aussi le coeur de WordPress.

Prenez le temps de faire, ou demandez nous un plan de maintenance de votre site WordPress

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *